~AG 2012 lundi 13 février 20 H - salle des fêtes - Election d'un nouveau président ~

 

 

TRAIT D'UNION

Archive diaporama WIELADA 2004

Diaporama Wielada 2005

Diaporama archives1- 2006

Diaporama archives2- 2006

DIAPORAMA 2009 (Nouveau)

Gestion - Location salle des fêtes

Statut trait d'union origine

Statut trait d'union modifié

 

Logo trait d'union

 

 

 

 

L'idée de départ de la fête du "chargement du vin à l'ancienne" dite "s'Wielâda" revient à Antoine Fuchs, notre artiste peintre local. L'association des "amis du vieux Zellenberg", présidée par Mr Kleindienst en fixe rapidement le cadre. Après avoir compulsé les archives départementales de Colmar, notre historien imagine les différents dialogues entre l'acheteur, le gournet (intermédiaire) et le viticulteur du cru à l'occasion des transactions viticoles, de l'accueil du marchand de vin par le garde champêtre jusqu'au chargement final du précieux breuvage en passant par la phase plus administrative de la conclusion du contrat de vente. Si le contexte historique, se situant autour de 1919 est exact; les jeux de scène , les mimiques accompagnant les dialogues appartiennent à la fantaisie des acteurs et à leur inspiration du moment.

Présent et passé ainsi s'interpénètrent rendant ainsi les dialogues vifs et savoureux à la grande satisfaction des locaux et des estivants..

Une telle entreprise (une quarantaine de figurants ) ne pouvait pas être l'apanage d'une seule association. Aussi Georges Le Den crée l'association "Trait d'Union" . L'objet social de cette dernière est de fédérer l'ensemble des associations du village. Son objectif est clair : la restauration de la salle des fêtes. Depuis, les fêtes se succèdent, le nombre des estivants ne cessent de croître; La quasi totalité du bénéfice dégagé par la fête du S'wielâda est affecté à la réhabilitation de la salle des fëtes. Les sommes ainsi mises à la disposition ainsi que les milliers d'heures bénévoles a constitué pour la commune un véritable ballon d'oxygène.. Plus de 150 000    d'économies réalisées !

C'est en grande partie à Georges, aux charisme et dynamisme légendaires, que les travaux dans la salle des fêtes ont pu être menés à terme.

Bravo Georges!

 

Georges Le Den, fondateur de Trait d'union en pleine action

MEMBRES DU COMITE DIRECTEUR TRAIT D'UNION

caspard

Gilbert
15/07/47 56, hartweg Retraité acteur assesseur 03-89-49-04-32
Caspard J-Paul
15/09/195011, Rue Hartweg. Artisan acteur assesseur 03 89-47-92-40.
Caspard Jean-Claude
13/03/54 55, place du 19 décembre Fonctionnaire Beffroi Président

03-89-86-04-53-

06-73-47-09-34

Farinha Marie-Odile
09/12/1963 15, rte des vins Comptable Commune assesseur 03-89-47-83-69
Dosch Corine
07/10/1959 15, rue de la source Agent administratif Commune assesseur 06-88-65-68-31
Meyer Jean-Marc
30/09/1961 5, rue de la source Ingénieur QualitéPompiers Secrétaire 03-89-47-99-60
Ponchon Georges
15/06/1938 65, rte d'Ostheim Retraité Paroisse assesseur 03-89-47-85-58
Wymann André  29/08/1941 7, rue du schlossberg Retraité Paroisse assesseur 03-89-47-95-01
Farinha José
18/10/1956 15, rte des vins Serrurier Pompiers Trésorier 03-89-47-83-69
Leden Georges
07/08/1941 62,rte des vins RetraitéBeffroi assesseur 03-89-47-94-37
BeckerPhilippe
10/05/19572, Route d'OstheimViticulteurViticulteurassesseur06-07-39-59-06
Rentz Philippe
13/12/1975 28, rue de la Fontaine Viticulteur Viticulteur assesseur 03-89-47-91-65

Reviseurs aux comptes

Dominique Dannel
Bénévole
Désignée pour l'exercice 2012
Elisabeth Schwach
Bénévole
Désigné pour l'exercice 2012

 

 



Haut de la page
Publication : 29/03/04   

 

 

GESTION SALLE DES FETES

 

Par décision du conseil municipal en février 2004,Trait d'Union " gèrera la salle des fêtes de Zellenberg. A cet effet, un comité de gestion a été constitué dont la mise en place a été entérinée lors de l'assemblée générale de "Trait d'Union" en date du .4 avril 2004.

Par ailleurs un règlement intérieur a été adopté le même jour. Ci joint le règlement et le contrat de location mis à disposition du public.

 

REGLEMENT INTERIEUR maj 26/04/2005<< télécharger

CONTRAT DE LOCATION maj 14/12/04

Attestation responsabilité 27/05/2013 (jardin presbytère)

CONTACTER GEORGES LE DEN

Attention: Le locataire devra fournir une attestation d'extension de la responsabilité civile pour le jour de la manifestation et préciser son lieu à savoir, la salle des fêtes de Zellenberg 22, rue du Schlossberg 68340 ZELLENBERG

Remarque: En principe chaque assurance fournie une telle attestation sans problèmes.

LE COMITE DE GESTION

 

NOM
Prénom
 
adresse
origine
fonction
téléphone
Leden
Georges
62,rte des vins
Pompiers
Responsable
03-89-47-94-37
Farinha
Marie -Odile
15, rte des vins
Commune
Assesseur
03-89-47-83-69
Wymann
André
 
7, rue du schlossberg
Paroisse
Respons adjoint
03-89-47-95-01
Becker
Martine
4a, Route d'Ostheim
membre
Trésorier-Adjt
03-89-47-90-16
Caspard
Jean-P
11, Rue Hartweg.
acteur
assesseur
03 89-47-92-40
Caspard
Gilbert
 
13, hartweg
acteur
assesseur
03-89-49-02-80

Tarifs location de la salle

Nbre de jours
Horaire
prix été

*Participation chauff/élect (hiver)

*2 jours((Par ex. samedi-dimanche)
9h -9h (surlendemain)
200*
30  
1 jour
9h -9h (surlendemain)
100*
15  
1/2 journée soirée
17h-9 h (lendemain)
70*
10  
Manifestations exonérées

Principe d'exonération totale des frais de location.pour les associations du village.

Les frais de participation électricité restent valable à partir de la 4° manifestation.

Donc aucune participation pour les 3 premières manifestations.

( Décision AG du 11 avril 2006 )

15 euros (en été)

25 euros (en hiver)

* Location le samedi par ex., les clefs devront être remises lundi à 9 H

* Les tarifs seront majorés de 15% du 1° octobre au 1 mai (période d'hiver).



Haut de la page
Publication : 29/03/04   

 

Gilbert, les gros du "Wielada"

Article de Sigolene Kropp DNA

 

 

C'est l'effervescence à Zellenberg. La fête du"Wielada" (chargement du vin a l'ancienne) qui se déroule ce week-end, se prépare activement. Parmi les organisateurs, Gilbert Caspard est un véritable pilier. Portrait d'un skieur de fond qui n 'a pas froid aux yeux.
Avec son fameux spectacle historique, la fête de Zellenberg a acquis une certaine renommée. Des touristes réservent leur date chaque année pour y assister. Derrière une telle organisation se cachent des bénévoles qui se dépensent sans compter. Ainsi Gilbert Caspard ,un fidèle depuis le début il y a plus de dix ans.
Il est partout. Ces derniers jours, il a participé au montage du chapiteau, cherché du matériel pour les acteurs et des branches de sapin pour la décoration, collé des affiches dans les campings alentour. Dimanche midi. il distribuera des tracts dans les rues de Riquewihr.
Gilbert, c'est surtout le porteur de hottes, l'un des personnages principaux du spectacle. "C'est très physique, il ne faut pas être cardiaque" La hotte contient 50 litres de vin et pèse elle-même une vingtaine de kilos. Après l'avoir soulevée, il s'agit de la verser dans l'entonnoir du tonneau
En plus du spectacle, qui sera donné trois fois (voir encadré). Gilbert participe à la course de hottes, dimanche après-midi. "Le parcours fait environ 200 mètres de long. Le temps est compté .bien sur, mais aussi le volume de vin qui reste en fin de course. En effet, comme la hotte est large en haut, elle a tendance à déséquilibrer le coureur et à se renverser. "Non sans fierté, il rappelle qu'il a terminé premier l'an dernier, en 53 secondes.
Trois pommes pour nettoyer le tonneau
Où est-ce que Gilbert trouve une telle énergie? Tout d'abord, c'est un enfant du pays très attaché à son village et donc à sa fête. "Mes parents étaient viticulteurs et ont vécu ces traditions que l'on raconte dans le spectacle. Moi-même, je me rappelle qu'à 12 ans, je nettoyais les tonneaux et pour cela je recevais trois pommes ! " Ce serrurier à la retraite de chez Liebherr depuis un an est également un sportif aguerri. Passionné de ski de fond. il a participé à de nombreuses courses, dont la plus connues, comme laTransjurassienne (76 km), la Foulée Blanche ou l'Engadin Ski Marathon. A 58 ans, il continue de sillonner les montagnes a bord de son camping-car. Amateur de vélo. il s'est mis récemment au roller. D'un naturel passionné, .Gilbert a entraîné toute sa famille dans l'aventure du " Wielada ".
Son épouse Christiane joue le rôle de la vigneronne cette année et s'occupe de la décoration du village. Son fils aide à la confection de fagots de sarments de vignes. Son cousin Jean-Claude préside l'association Trait d'Union, organisatrice de la fête. Une fois le spectacle terminé, Gilbert ne s'arrête pas là. " Au bal je suis l'un des premiers à me lancer. J'adore danser, et j'invite les dames du public. ! " Avis aux amatrices, cet homme-là à de la poigne !

 

Le Wielada en 2006

samedi 12 Août à 19 H
*
dimanche 13 Août à 17 H
*
mardi 15 Août à 17 H

Course de hotte le 15 Août à 15 H.

Animations supplémentaires:

- Zellenberg en feu- la pompe à bras reprend du service
- Mise en bouteille cuvée spéciale 's wielada (syndicat viticole- problème de CI à résoudre)

Toit de la salle des fêtes par André Wymann .

Sur la photo André et Benoît Wendling

Salle des fêtes retrouvée......

Il est une vieille chanson française que nous avons tous fredonnée : " là-haut sur la montagne l'était un vieux chalet " .Le poids des ans, la neige et la pluie l'ont fait s'écrouler... et la chanson se termine par : " car Jean d'un cœur vaillant l'a rebâti plus beau qu'avant ". A Zellenberg, ce n'était pas un vieux chalet, mais une ancienne écurie dans la cour du presbytère qu'un curé bâtisseur avait aménagée en salle de réunion avec l'aide des jeunes du village bénévoles et enthousiastes. C'était leur " sallala ", le local où ils se réunissaient pour discuter, jouer au ping-pong, ils y avaient même aménagé une scène pour s'essayer au théâtre.
Au fil des ans, la salle,de paroissiale devint communale : les associations s'y réunissaient, les personnes âgées, les enfants, s'y retrouvaient pour fêter Noël, les pompiers la Sainte Barbe. La municipalité y organisait les vins d'honneur. Bref, la petite salle rendait de bons et loyaux services à tout le monde.
Hélas, en 1996 je couperet tomba : fermeture de la salle pour cause de vétusté : le toit prenait l'eau, les installations électriques et le chauffage n'étaient plus conformes aux normes. Voilà les villageois orphelins de leur salle.
La municipalité qui venait de lancer le chantier de l'école ne pouvait à l'époque assumer le financement d'une réhabilitation. Qu'à cela ne tienne, des bénévoles s'en chargeront une fois encore. En 1997 Georges Le Den devint le premier président d'une nouvelle association " Trait- d'Union " qui fédérait les associations communales : pompiers, syndicat viticole et paroisse. On décida que les bénéfices de la fête villageoise " s'Wielada " iraient intégralement à la restauration de la salle. L'édition 1998 du Wielada fut une belle réussite. Des subventions communales et départementales et un versement complémentaire de chaque association permirent la réalisation d'une première tranche de travaux : gros-œuvre, charpente et couverture.
Une montagne de bonne volonté, d'ardeur à la tâche et d'amitié fit démarrer le chantier le 29 mai 1999. Les bénévoles se retrouvaient tous les samedis autour de Georges Le Den et d'André Wymann soutenus par les conseils de Théo Hirlemann. architecte. Au début de l'automne , la salle était recouverte d'une toiture de tuiles plates absolument magnifique.
Ensuite débutèrent sous le nouveau toit des tâches moins pénibles : remise en valeur du poutrage intérieur, aménagement d'un office pour y cuisiner, peinture des murs... Pour le carrelage et le chauffage on fit appel à des entreprises extérieures.
Les premiers locataires (provisoires) de la salle furent les écoliers ravis d'occuper ces nouveaux locaux.
Aujourd'hui, la salle est prête pour l'inauguration officielle le 28 mai en présence de Madame le Maire et de son Conseil Municipal .Il a vraiment belle allure le vieux " sallala " et tous ceux qui y ont travaillé peuvent en tirer une fierté légitime, puisque Georges, André, .....et les autres, " d'un cœur vaillant l'ont rebâti plus beau qu'avant ".

Article de Simone Ponchon le 1 Mai 2005

Parution dans" l'alsace" le 6 Mai



Haut de la page
Publication : 29/03/04